11H20

Dans la malle de mon cœur, j’enfermerai tous les maux de tes malheurs, je prélèverai avec appropriation la malchance de tes infortunes et la calamité de tes terreurs.

21H01

J’ai tenté, mais en vain de le garder à mes côtés, mais dans un univers où la maturité est une loi de régularité, on ne peut que clôturer avec tristesse l’enfance que l’on souhaitait durer pour l’éternité. 

21H32

Tu aurais dû me planter le ciseau dans la carotide, plutôt que de couper le cordon de ce petit humanoïde. 

05H12

Tu as pris mon œil en captivité .

20H00

L’ombre du cœur est à souligner au marqueur car elle est due au soleil que tu me donnes avec grandeur.

12H05

Pas un de nous ne vit avec la repentance, le remord ou l’attrition, nous examinons sans culpabilité, sans vis-à-vis, la vision d’une vue sans yeux et sans compassion.

19H13

Avez-vous déjà regardé dans le vide en pensant au saut, juste un jour, sans rien, sans sursaut ?

09H21

C’était inéquitable, injuste, impropre, mais tellement sincère, je te le jure, je t’aimais mon ange, même si tout paraissait impartial.

20H03

Il éjaculera sa rage en plein visage, il y en aura de partout, tu t’étoufferas et il n’y aura que sa demande pour te faire comprendre que tu es bien là…