23H58

23H58

je me sens seul sans toi, je me sens indépendant dans l’orphelinat de mon cœur, je me sens dépareillé dans la pupille qu’est cette vie que je ne cesse de regarder avec des yeux trempés de larmes qui ne peuvent t’être destinées.

23H18

23H18

J’ai mal, ma peau et mes os frémissent de clapotis corporels, ce n’est pas suffisamment fort pour que les claquements de mes dents soient remarqués par ceux qui font des cliquetis avec leurs regards avares d’ennui et de peur.