9H53

Je regarde paresseusement mon dressing, et avec dégoût je ne peux que constater qu’il vomit du Dior et du Chanel. Tous ces créateurs légendaires, ces barons de l’élégance française, lorsque vous les regardez depuis le caniveau où je suis né, ils ont l’air tellement intouchable, tellement au-delà de toute prétention. Vous donneriez tout pour passerLire la suite « 9H53 »

9H44

Je viens de recevoir un appel sur mon smartphone à l’écran brisé ; je ne le répare pas car il me rappelle la personne que je suis, il est allégorique de la triste vérité au vernis craquelé, l’affligeante authenticité de ma prophétie de vie. À peine la conversation est-elle engagée, je la voudrais achevée, oubliée, reléguéeLire la suite « 9H44 »