Une seule parole de sa part avait suffi pour que le son de ma voix qui dans un brouhaha de chuchotement me paraisse un cri parmi des gémissements. Il ne m’aimait pas, et au fond de moi, j’entends mon cœur qui hurle des murmures de haine, le bruit est léger pour ceux qui entouraient cette pièce qui me semblait immense, mais démesuré pour celui qui l’entend de l’intérieur.

J’ai mal, ma peau et mes os frémissent de clapotis corporels, ce n’est pas suffisamment fort pour que les claquements de mes dents soient remarqués par ceux qui font des cliquetis avec leurs regards avares d’ennui et de peur. Le son est sourd, le bruit bourdonnant, le grondement silencieux, mais j’ai mal, la détonation de ces mots a produit une déflagration des sensations de mes maux. C’était fracassant, le vacarme dans mon être était un tapage de chahut et le sifflement qui s’en suivit me rendit sourd d’une vie qu’à jamais je ne pourrais avoir dans l’oubli.

Ahurissant est le seul mot qui me vienne en tête, mon corps venait d’exploser en mille morceaux, j’avais affreusement mal, mais personne n’avait rien entendu.

signature-2

Ajouter votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.