12H16

Faire …. Lire des pages entières d’un roman qu’on ne voudrait jamais terminer. Consulter et feuilleter les compositions produites d’une tristesse en décomposition. Parcourir en survolant des dépouilles de nos passés et dévorer avec compulsion nos publications que nous, nous savons orthographier et rédiger avec la plus grande ferveur que l’on se voudrait dans cette union sans contrefaçon. 


Savoir…. Déchiffrer ces quatre années passées à tes côtés, ânonner et épeler avec force les amours et les larmes de nos regrets, comprendre que la langue parfois, s’était voulue dure et poignante, mais que les dits n’étaient que récités pour se prouver que nous nous aimions sur une planète que je ne pouvais que détester. 

Être…. Articuler d’un cœur qui t’est destiné, d’un amour ulcéré d’une passion déclamée par des débits calligraphiés sur des abécédaires de nos désirs décodés par des diffusions énoncées. 

J’ai lu mon ange, lu à tes côtés des milliers de volumes de nos voluptés. J’ai auprès de toi percé des conjugaisons que je ne pouvais connaître tant mes yeux ne pouvaient qu’admirer les carnets de tes paroles emplies de piété. 


Lire des pages entières d’un roman qu’on ne voudrait jamais terminer et déchiffrer ces quatre années passées à tes côtés pour articuler un cœur qui t’est destiné. Mon amour, mon aimé, je ne t’aime pas et je ne le pourrai jamais, car aimer est simple et fait de paroles mal pensées. Moi, je t’admire avec adoration, je t’adule avec animisme. Tu es mon culte, ma latrie et ma prosternation, et avec ces trois mots, je ne pouvais pas simplement t’aimer, je ne peux qu’être dans la vénération d’une louange qui pendant tant d’années, j’ai cru ne jamais arriver.
Consulter et feuilleter les compositions produites d’une tristesse en décomposition et ânonner et épeler avec force les amours et les larmes de nos regrets pour s’ulcérer d’une passion déclamée par des débits calligraphiés sur des abécédaires de nos désirs décodés par des diffusions énoncées. 

Je ne t’aime pas… Aimer, c’est trop épicurien. Moi…. Je suis amoureux, c’est plus humain. 

Thank you for your support

ご支援ありがとうございます

€5,00

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s