Choisir de se brûler les doigts plutôt que de s’y enfoncer une pointe de compas, opter pour un impact à 200 km/heure sans ceinture préférablement au comptage des points de suture.
Avez-vous déjà regardé dans le vide en pensant au saut, juste un jour, sans rien, sans sursaut ?
Se dire que la paix était peut-être un moment que l’on pouvait aider à se réaliser. Pourtant rien n’allait au plus bas, rien n’était mal ici, avec celui qui vous tenait le bras.
On regarde et on réfléchit à cette sensation profonde que l’on vole, avec cette sensation que l’on se sentirait léger comme une plume, que l’impact ferait un bruit sourd que seuls ceux qui survivent peuvent entendre avec toute l’importance que l’on donnerait à cette surdité audible.
Tout va bien, mais on veut sauter sans avoir le courage de se pousser. Le sol est loin, mais l’acte si proche, la folie nous touche, mais la raison nous sourit. J’ai envie de sauter pour que mes impalpables intentions soient définitives, j’en ai envie pour m’élancer dans une impondérable folie sans entendement juste pour le bruit, juste pour le choc, juste pour le silence qui s’en suit.
Je souhaiterais que le vent me décoiffe et que le sol me dévisage.
Oui, je te veux percutant et plein de sang, comme un rendez-vous entre une rivière et un torrent. Choisir de se brûler les doigts plutôt que de s’y enfoncer une pointe de compas, s’élancer dans une gambade entre la vie et sa destinée, prendre les agressions du passé pour les attaquer, en se jetant dans l’explosion éclatante de la réalité. Prendre l’enjambement des sentiments pour s’envoyer avec desserrement dans les nuages du vide et des considérations mal projetées. Tout va bien, mais l’accouplement du choc avec vos os vous semble être la douce parole que vous souhaitez que l’on vous chuchote avec électrochoc. Tout va bien, mais on veut sauter sans avoir le courage de se pousser.
Le sol était loin, mais les envies proches.
signature-2

4 Replies to “19H13”

  1. :’)
    C’est dommage, y a pas de bouton pour s’abonner, à ton blog, ou alors je ne le vois pas… (pour voir les derniers billets apparaitre dans « reader »).
    Sinon j’ai lu, et je me suis posé la question

    1. Bonjour, quand vous écrivez un commentaire vous pouvez cochez la case (avertissez-moi par e-mail des nouveaux articles.)

Ajouter votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.