J’anéantirai chacune de tes peurs, prendrai soin de détruire les fondations de tes pleurs malsains que tu pensais solides, j’abattrai une à une ces abolitions que t’imposait le monde, j’abolirai tes craintes et tes angoisses. Mon diamant, je ferai de toi l’éternel brillant, pour ton Cœur j’effacerai au blanco les lâchetés de tes frayeurs, je le ferai, car ton sourire me donne le frisson des lueurs de nuit au flambeau. Mon chef d’œuvre, je raturerai à l’encre noire tes phobies et tes doutes pour te dessiner avec le marqueur de nos pensées un monde sans défiance et sans méfiance. Je le ferai pour que tes yeux ne puissent se poser que sur mes amours et mes regrets.

Mon ange, tu sais à quel point voler à tes côtés est un rêve devenu réalité.

Mais pour que cette réalité dure, je serais prêt à engloutir et enterrer tes anxiétés, pour que cette vie soit éternelle, je submergerai tes inquiétudes et tes effrois pour les envoyer au septième ciel. J’anéantirai chacune de tes peurs, prendrai soin de détruire les fondations de tes pleurs malsains que tu pensais solides, je le ferai, car ton sourire consolide mes désirs qui t’appartiennent.

Je raturerai à l’encre noire tes phobies et dessinerai à l’encre grasse tes journées, pour qu’elles soient ancrées dans une existence qui nous est destinée.

signature-2

6 Replies to “16H11”

  1. « Mais pour que cette réalité dure, je serais prêt à engloutir et enterrer tes anxiétés, pour que cette vie soit éternelle, je submergerai tes inquiétudes et tes effrois pour les envoyer au septième ciel ».
    J’aime.
    Merci pour les visites et le commentaire !

Ajouter votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.