Skip to content

12H19

Je ne pense pas que la normalité existe, je ne pense pas que les cases dans lesquelles on veut me ranger doivent être faites pour moi.

Il n’y a rien de pire que l’ennui du présent et la peur du futur, ne pas savoir où l’on va, prendre le vertige en imaginant ne serait-ce qu’une seule seconde que les choses que nous vivons actuellement pourraient ne pas durer !

Certaines choses doivent être montrées au monde entier, d’autres cachées pour l’éternité, toi et moi faisons partie de la seconde catégorie, car le monde que nous nous efforçons d’imaginer, celui qui nous fait tant rêver et transpirer, celui qui se construit à base d’amour et de sourire, celui qui n’est fait que de fleurs magnifiques, de poèmes fantastiques, de guerres inexistantes, de paroles transcendantes de beauté inavouée, de joie perpétuelle, de toucher existentiel, n’existe pas encore.

Be First to Comment

Ajouter votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.