Dans la malle de mon cœur, j’enfermerai tous les maux de tes malheurs, je prendrai chaque objet qui ont causé l’adversité à tes côtés, pour les grouper dans ce coffre de la détresse que je te cacherai, pour que tu n’aies plus à y regarder.
Ta misère et ta peine, je te les confisquerai pour les grouper dans le sous-fond de cette valise sans nom, je ramasserai à tes côtés les chagrins et les coups du sort pour les remiser dans un angle du coffret des innommés et de ceux qui t’ont fait du tort.
Dans la malle de mon cœur, j’enfermerai tous les maux de tes malheurs, je prélèverai avec appropriation la malchance de tes infortunes et la calamité de tes terreurs nocturnes pour les ordonner et les mettre à jamais de côté, dans cette caisse qui te servira de cache-secret.
Ta misère et ta peine, je les recueillerai pour les conquérir et les appréhender, et comme au premier jour de notre premier baiser, je les déroberai pour les coincer dans mon cœur, qui forme les mots de tes bonheurs.
  signature-2

2 Replies to “11H20”

Ajouter votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.