Il ne me reste plus que ça, plus que ce visage, ce joli minois qui ne demande que toi, il ne me reste que cette joie, ce regard qui te fixe pendant tes blablas. Oh oui my funny baby, regarde par ici, oh oui, regarde-moi cette envie, elle ne demande qu’une parole de celui qui lui a enlevé ses peurs d’un ennui, oh my baby redonne-moi cette envie. Il ne me reste que ça, ces grands yeux qui regardent vers toi, oui ce bleu qui se perd dans tes mots heureux, cette tache marron qui ne veut que des mots profonds, il ne me reste que ce regard qui confirme notre espoir. C’est le visage d’un paysage, la passion d’une raison, notre amour restera-t-il là pour toujours ? Touche cette bouche, celle qui est remplie de couches de rose, tellement rosée à force de se mordre en entendant le mot « aimer » ! Oh regarde, regarde, regarde ce visage inondé de larmes, regarde ce maquillage qui coule, regarde, regarde, regarde, regarde !

Mon amour, viens un peu plus près de ton amour idyllique, oui vas-y approche-toi de ce corps diabolique.

Regarde comme il te crie au viol, tu ne peux résister à ce contrôle, alors vas-y mon ange, frappe de toutes tes phalanges, vas-y déchire-moi ce visage auquel tu ne peux résister, vas-y défonce cette bouche que tu ne peux embrasser, prends-moi là comme ça sur ce parquet en bois, casse-moi les tibias, vas-y à coups de hanches qui me déhanchent, prends-moi avec haine comme une chienne, imite ces bons vieux films poussiéreux que tu aimes tant, à la rage de tes dents, vas-y n’hésite pas à ma détruire, je pourrai mieux me reconstruire.

Mon amour, connais-tu mes sentiments, connais-tu ce que je ressens, je ne suis que le fruit de ton imagination, je ne suis que ce que tu veux que je sois, le paraître d’un ange qui n’existe pas, je ne suis que le reflet de toi, je ne suis même pas moi, je me transforme jour après jour pour pouvoir passer un peu plus de temps à côté de ton séjour.

Mon ange, je suis ta malédiction, tue-moi avec conviction, mon ange je suis ton diable, enterre-moi comme un misérable.

signature-2

2 Replies to “08H46”

Ajouter votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.