J’ai envie de toi à l’intérieur de ma peau, envie que tu sentes chaque cellule, chaque organe et chacun de mes os. J’ai envie de toi, envie que tu pénètres mon être, envie de sentir la douleur de tes contractions, envie que tu panses mes plaies, et que tu raidisses celles que je n’ai jamais eues avec regret. Je souhaite que tu me tendes dans un état physique sans guérison, et que le mot soigné soit une dérision sans réelle raison. J’ai envie de toi à l’intérieur de ma peau…

Mon mâle, mon homme, mon vigoureux, je te veux énergique, je te veux fort, viril, courageux, hardi et noble.

Fais de moi ton brave, ton reproducteur, ton robuste, mais surtout ton seul et unique audacieux. J’ai envie de toi à l’intérieur de ma peau, j’ai déjà mon grand pectoral qui vacille à ta vue, j’aimerais que tu sois violent face au docile, prends mes hanches ardemment et rends moi obéissant. Oui, dans une soumission profonde, je souhaite que la brutalité me soit maniable, que l’âprement ait un goût de flexibilité, mais surtout que l’impétueux acte devienne doux et dompté dans sa violence, pour un corps que je souhaitais objet malléable et muet.

J’ai envie de toi à l’intérieur de ma peau, comme une seringue au goût de rêve, comme une pilule qui abrège, ou une taffe qui achève la trêve, j’ai vraiment envie de toi à l’intérieur de ma peau. Mon mâle, mon homme, mon beau, j’ai envie de toi à l’intérieur de ma peau, mais à force de la peler avec tes mots il n’y a que mes chairs qui te feront comprendre mes maux.

signature-2

Ajouter votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.