04H39

Toi et moi c’est ainsi et c’est pour la vie… Tout ça ce n’est qu’une histoire de cœur.

07H02

Je me suis regardé sans baisser les yeux, je me suis profondément analysé. J’ai essayé de savourer cet instant, cette victoire qui, sur le coup, me paraissait irréelle.

08H00

L’ombre du cœur est la rancœur de la pénombre. 

02H11

Ne jamais pleurer, n’avoir que des larmes à couler.

18H20

J’étanche ma soif de vivre en me baignant dans l’inconscience consciente d’appréciation altérée par le sablage de verres empilés sans plaisir ni amour destiné.

13H38

Je n’ai jamais aimé, je suis toujours tombé amoureux, et mon amour, sache qu’à jamais je ne pourrai t’aimer tant je suis amoureux de toi. 

23H22

L’espacement de nos empoignades et de nos âmes est une extraordinaire et épouvantable douleur élancée par des images que j’ai de vous en train de m’enlacer.

05h18

Mais je ne suis qu’un petit enfant derrière son écran, je ne suis pas un écrivain qui publie pour l’argent.

15H41

Je n’ai aucune amnésie, je pensais que tu allais me revenir, comme l’on pouvait l’imaginer dans les belles histoires contées, il y a des années, mais l’absence était bien plus forte que mes histoires racontées.

11H30

Écrire pour se souvenir

03H45

Un humain auto-transfiguré par les murmures assourdissants du passé.

11H20

Dans la malle de mon cœur, j’enfermerai tous les maux de tes malheurs, je prélèverai avec appropriation la malchance de tes infortunes et la calamité de tes terreurs.

21H01

J’ai tenté, mais en vain de le garder à mes côtés, mais dans un univers où la maturité est une loi de régularité, on ne peut que clôturer avec tristesse l’enfance que l’on souhaitait durer pour l’éternité. 

21H32

Tu aurais dû me planter le ciseau dans la carotide, plutôt que de couper le cordon de ce petit humanoïde.